Quelques adresses pour trouver des partenaires en Afrique

Se lancer dans un projet en Afrique n’est pas chose facile. Il faut trouver un partenaire commercial de confiance si l’on a à exporter des produits sur place. Alors, dans cet article, on parle de quelques astuces pour aller à la recherche de partenaires dans ce continent.

Procéder à la vérification du sérieux des demandes de coopération

Lorsqu’on exporte en Afrique, il faut trouver des partenaires pour diverses raisons. D’abord, cela est nécessaire puisque les entreprises manquent d’expérience du marché africain. Ce choix est donc conseillé pour bénéficier d’un partenaire connaissant bien les conditions locales, sachant comment fonctionnent les instances officielles ou les trafics de paiements et étant familiarisé avec leur langue et leur culture. Ensuite, la coopération avec un partenaire local permet de profiter d’un bon carnet d’adresses aidant les sociétés exportatrices à progresser de manière rapide. Par ailleurs, si l’on est intéressé par un partenaire africain, il faut commencer par creuser et le vérifier. Autrement dit, il est conseillé de le rencontrer et d’apprendre davantage sur la façon dont il travaille et son modèle d’affaires.

Pour cela, il faut lui demander honnêtement s’il convient et s’il serait capable de représenter la société. D’ailleurs, lui rendre visite dans son pays est la solution la plus évidente. À titre informatif, dans le cas où on aurait besoin d’aide pour réaliser des vérifications, des prestataires en Afrique peuvent aider. Ils pourront vérifier l’existence officielle de la société, sa réputation, sa fiabilité et sa solvabilité. D’ailleurs, sur demande, on peut établir une liste de partenaires commerciaux potentiels en fonction des critères spécifiques. Ou bien, on peut consulter l’annuaire Go Africa Online pour en trouver ceux qui sont sérieux et qui manifestent un intérêt évident pour une éventuelle collaboration.

Rester flexible et soigner la relation

La recherche de partenaires peut se faire en consultant les pages jaunes d’Afrique ou en recourant au réseau d’entrepreneurs. Cependant, il est important de toujours rester flexible. Autrement dit, il ne faut pas se fixer sur le premier partenaire possible dès la première offre venue. Il faut d’abord évaluer d’autres options et se donner du temps puisque la qualité du représentant est cruciale afin de réussir l’opération à l’étranger. Ainsi, si l’on a déjà fait son choix, il ne faut pas établir immédiatement un contrat d’exclusivité. De cette manière, on aura le temps de faire les premiers pas sans s’engager à long terme. Cela est conseillé puisque parfois, les exportateurs se rendent souvent compte qu’ils n’ont pas opté pour le meilleur des partenaires.

Aussi, une fois avoir trouvé le bon partenaire, il est important d’approfondir et de soigner la relation. Même si c’est une tâche complexe en raison de l’éloignement du marché-cible, cela est essentiel pour une bonne coopération. Pour ce faire, miser sur les canaux numériques permet de faciliter ce processus. Toutefois, programmer des visites et miser sur les contacts personnels sont plus appréciés. À part cela, faire des échanges réguliers contribue à renforcer les relations personnelles et à booster les exportations. Ainsi, lorsqu’on a eu l’occasion de trouver une belle opportunité de partenariats, garder une bonne relation est indispensable.